La SAE va investir 1,2 M€

Mickaël Magnier, directeur de la Société Ardennaise d'Essieux. Crédit: Pascal Remy

La Société Ardennaise d'Essieux (80 salariés) va investir dans la robotique et pour agrandir ses bâtiments. « En 2018, on a atteint ce qu'on s'était fixé en réalisant 25,8 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit une progression de 17% par rapport à l'exercice précédent. Nous sommes par ailleurs à l'équilibre en terme de résultats net et opérationnel. On est donc en ligne avec les objectifs de notre actionnaire ». Voici le bilan établi par Mickaël Magnier, le directeur de la Société Ardennaise d'Essieux à la fin de sa première année à la tête de cette PME de 80 salariés implantée à Ham-les-Moines. Menacée de disparition suite à sa liquidation judiciaire en 2013, l'entreprise fondée en 1944 est redevenue dans le giron d'ADR, son repreneur italien, une référence en matière d'essieux industriels et de suspensions pneumatiques et mécaniques. Des produits prisés par les constructeurs de remorques spéciales mais aussi de porte-engins, citernes,