La Région valorise les métiers d’arts

Cœur de cristal, de la cristallerie Baccarat. (Droits réservés)

La Région Grand Est engage une politique en faveur de la promotion et de la valorisation des métiers d’art. C’est dans cette optique qu’elle a saisi le Conseil Economique Social et Environnemental sur le thème « Le patrimoine immatériel, facteur de développement social et économique des territoires ». Le patrimoine culturel immatériel (PCI), notion récente prise en compte par l’UNESCO en 2003, recense les pratiques, les représentations, les expressions, les connaissances et savoir-faire, les instruments et objets, artefacts et espaces culturels, les communautés et les groupes faisant partie du patrimoine non physique (monuments historiques, châteaux, églises, musée...). Peuvent ainsi appartenir au PCI des savoir- faire dans les métiers d’art, des fêtes ou des pratiques rituelles. Connaître et valoriser ce pan du patrimoine présente des intérêts certains : témoignage des pratiques populaires, renforcement des cohésions sociales,