La Région se dote d’un plan hydrogène vert à l’horizon 2030

70% du trafic fluvial européen passe par les voies navigables du Grand Est.

Mettre de l’hydrogène dans les trains, les péniches et les canalisations européennes, le Plan régional vise à faire du Grand Est, une région exemplaire. Verdict dans dix ans, le temps de voir se rencontrer les fournisseurs et les consommateurs d’un vecteur d’énergie verte. L’hydrogène recèle des potentialités à plusieurs égards par sa haute tenue énergétique, ses possibilités de stockage et de transport et son utilisation pour des usages stationnaires, mobiles et industriels. C’est dans cette perspective que le Plan de Relance national post Covid (avec un engagement de 7,2 milliards d’euros) pose les bases d’un déploiement de la filière hydrogène et que la Région Grand Est propose de se doter d’une stratégie équivalente sur son territoire. Dès 2019, la Région a soutenu la constitution du consortium DinamHyse et le Club Hydrogène Grand Est, structures portées par le Pôle Véhicule du Futur. Elle est
Commentaires