La région Occitanie prend un train d’avance

Crédit : Alstom

Un an après la signature d’une nouvelle convention entre la Région Occitanie et la SNCF pour le maintien du service public ferroviaire – contrairement à d’autres régions qui ont opté pour l’ouverture à la concurrence –, le bilan est plus que mitigé. L’an dernier, 14 % des trains qui circulent en Occitanie ont accusé un retard, la proportion grimpant jusqu’à 30 % des trains sur certaines lignes. Les premiers chiffres disponibles pour 2019 semblent toutefois contredire la tendance, avec un taux de ponctualité de l’ordre de 90%. Selon l’enquête que la collectivité a fait réaliser, 92 % des habitants de la Région, usagers ou non du TER, estiment que « le transport ferroviaire de passages est un mode de transport d’avenir qu’il faut développer d’avantage ». Fort de ce constat, le Conseil régional veut accroître l’offre de transport, avec plus de 80 circulations nouvelles d’ici la fin de