La promotion rémoise mutualise ses forces

Les élus rémois, les dirigeants de la FPI Grand Est et les promoteurs rémois se sont réunis pour évoquer l’avenir de leur collaboration. (Photo : Agathe Cèbe)

Présente dans le Grand Est, la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) – 610 adhérents en France – ouvre une chambre champardennaise, à Reims. Avec 18 chambres régionales dans toute la France, et une présence fortement marquée en Lorraine, Bruno Beni, président de la FPI Grand Est, a jugé nécessaire d’ouvrir une chambre à Reims, pour renforcer sa mobilisation en Champagne-Ardenne. « Sur les 40 adhérents du Grand Est, 85% sont des TPE-PME de un à dix salariés, 14% des entreprises de dix à cent salariés et 1% des groupes nationaux », énonce-t-il, avant de préciser qu’au sein des villes, comme Strasbourg par exemple, cette distribution est souvent similaire. Cette prédominance des petits entrepreneurs prouve bien que « le traitement local du métier de promoteur est indissociable de l’expérience urbaine que réclame notre époque », souligne Laurent Tirot, vice président de FPI France. « Le métier de l’immobilier n’est