La piscine du Carrousel devient un centre aquatique

Il y a deux bassins intérieurs. (Photo : JDP)

Depuis 1952, la piscine du Carrousel était devenue une institution pour les dijonnais. Après deux ans de fermeture pour travaux, elle renaît de ses cendres et est méconnaissable. Du bleu, mais aussi du vert, tel pourrait être le leitmotiv de la piscine du Carrousel, nouvelle génération. Après deux années de travaux, la nouvelle piscine est sortie de terre en lieu et place de l’historique, fermée en 2017 après 65 ans de bons et loyaux services. Au total, entre la démolition de l’ancien et la construction du nouveau, le projet représente un investissement de 21 millions d’euros, soit 3 millions d’euros de moins que la construction de la piscine olympique. « Ce centre aquatique a été pensé différemment, donc il est nécessairement différent de la piscine olympique. Nous avions simplement besoin d’un nouvel espace nautique pour accueillir tout le monde et nous avons à cœur de développer le “savoir nager” », explique Claire