La Nièvre unie pour sauver sa clinique

Clinique de Cosne
Le comité des élus locaux mobilisé pour sauver la Clinique de Cosne sur Loire. C'est un mauvais polar des années 70 qui se déroule à Cosne-sur-Loire, avec en fond la Clinique du Nohain, créée en 1968, reprise à la fin des années 2000 par le groupe Kappa et qui constitue, avec l’activité des urgences, de la médecine et du SMUR gérées par l’hôpital, la part importante de l’activité du Pôle de Santé. Les faits : en juin 2018, une enquête est ouverte suite à la vente des murs à une SCI dans des conditions que la justice estime opaques et qui auraient pu, selon le tribunal, provoquer un appauvrissement de la clinique. Le 13 novembre, l’ARS de Bourgogne Franche-Comté suspend l’activité de chirurgie pour “manquements”. Le groupe Kappa annonce alors vouloir fermer la clinique, placée en redressement cinq jours plus tard et en liquidation judiciaire en décembre. Mais un an après la fermeture de la maternité; l’annonce fait