La Mission Unesco veut accélérer l’allure

La Mission Unesco champenoise a présenté ses projets au Château de Sacy (Marne), récompensé d’un prix Pierre Cheval de l’embellissement en 2018, comme la start-up Winalist, deux communes (Sézanne et Mont-Saint-Père), et six professionnels du Champagne : le Clos des terres soudées (Vrigny), La Cave aux coquillages (Fleury-la- Rivière), le Champagne Levêque-Dehan (Barzy-sur-Marne), le Champagne Robert Grandpierre (Viviers-sur-Artaut), la coopérative Gaston Cheq (Meurville) et le champagne Lanson (Reims).

La signalétique va bientôt arriver sur le territoire, un livre blanc sur l’œnotourisme sera présenté le 21 mars, et les festivités du Séjour des réconciliations se dévoilent « Foyer de valeurs et consultée de toutes parts », la Mission Unesco a une actualité riche, à quelques jours de présenter son livre blanc sur l’œnotourisme (le 21 mars) et à quelques semaines du quatrième Séjour des réconciliations (fin juin). Présidée par Pierre-Emmanuel Taittinger, l’association s’appuie sur ses fondateurs historiques (les collectivités locales et le Comité Champagne) mais aussi sur des partenaires privés pour financer ses deux emplois permanents et ses actions sur le territoire. « Nous venons d’obtenir le renouvellement du soutien du Crédit Agricole du Nord Est (30 000 € par an sur cinq ans) qui nous accompagne depuis 2012 », cite en exemple Amandine Crépin, directrice de la Mission. Concernant le premier temps fort de