La Minoterie conjugue la part de rêve et la réalité

Depuis deux ans, La Minoterie développe des actions en direction du monde de l’entreprise ou des collectivités, afin d’élargir son public, mais aussi de bénéficier du mécénat. (Droits réservés)

Depuis son ouverture, en 2014, La Minoterie a considérablement élargie ses champs d’action. Coproduction, centre de ressources, développement du mécénat structurent aujourd’hui son fonctionnement. Né en 2014 à Dijon, La Minoterie est d’abord un pôle de création jeune public et d’éducation artistique. On y développe chaque année une programmation de spectacles et l’on y accueille aussi des artistes en résidence qui trouvent là l’outil nécessaire à l’élaboration de leurs créations, dans des domaines aussi divers que le théâtre, la musique, la danse, les marionnettes... Toutefois, en cinq ans d’existence, le lieu, tout en restant fidèle à sa vocation de départ, a su évoluer. D’abord en termes de volume d’activité : rançon d’une certaine reconnaissance, La Minoterie est aujourd’hui destinataire d’environ 200 dossiers par an émanant de compagnies qui souhaite pouvoir y