La Maison de La Vache qui rit invite Babybel à un escape game

La Vache qui Rit

Suspension de triangles fromagers dans le hall de La Maison de La Vache qui rit.

Depuis près de cent ans cette vache rit, aujourd'hui elle joue à s'échapper. Créée en 2009 à l’initiative de Catherine Sauvin, petite fille de Léon Bel, La Maison de La Vache qui rit est bâtie sur le site même où est née la marque en 1921, à Lons-le-Saunier, au cœur du Jura. « Depuis son ouverture, elle est le lieu de référence de la mémoire de la marque. Elle offre un regard unique sur l’une des aventures industrielles et marketing françaises les plus impressionnantes du 20e siècle, affirme Laurent Bourdereau, directeur de la Maison de La Vache qui rit. Les valeurs d'innovation et d'originalité qui ont fait grandir la marque se retrouvent dans la scénographie audacieuse des lieux imaginés par le cabinet d’architectes Encore Heureux en collaboration avec Atelier Zou de Lons-le-Saunier, qui fait notamment appel aux arts contemporains, à l'image de la suspension de milliers de triangles de “Vache qui rit” dans le hall d'accueil ».