La hausse du coût des matières premières inquiète le bâtiment

Après quelques semaines d’arrêt pendant le premier confinement, les entreprises du bâtiment avaient finalement rapidement repris, avec un redémarrage soutenu. Si les carnets de commandes ne désemplissent pas, la hausse du coût des matières premières inquiète toutefois les professionnels. Malmenés par la ministre du Travail de l’époque, Muriel Pénicaud, qui les avait accusés d’être défaitistes le 19 mars 2020, les professionnels du BTP s’étaient alors organisés pour mettre en place des conditions de travail dans le respect des mesures sanitaires. « Nous avons tout de suite réagi pour bâtir une manière de retourner sur nos chantiers en toute sécurité, explique Frédéric Demongeot, président de la Fédération française du bâtiment en Côte-d’Or (FFB 21). Nous avons multiplié le nombre de véhicules par chantier, nous avons approvisionné 450.000 masques pour permettre aux entreprises du département de s’équiper et nous
Commentaires