La fromagerie Milleret fête 100 ans d’innovation

En 2008, Milleret est l’une des premières fromageries à avoir fait le pari du bio. Denis Milleret, actuel dirigeant de l’entreprise familiale dont il représente la troisième génération.

La fromagerie franc-comtoise, basée à Charcenne, a 100 ans cette année. Un anniversaire qui vient marquer la forte dynamique d’innovation qui anime l’entreprise depuis sa création.

S’il est un fromage attaché à une région c’est bien le Comté. Mais que faire quand on est une fromagerie de Haute-Saône située dans une commune non comprise dans l’aire géographique de l’appellation du dit Comté et que l’on veut vendre ses productions fromagères ? Se faire une raison et ne prendre que les « miettes » laissées par le mastodonte à pâte pressée cuite, première Appellation d’origine contrôlée (AOC) fromagère de France en volume ? Pour la fromagerie familiale Milleret, basée à Charcenne (70) la réponse fut évidemment non. C’est en 1921 qu’Henri Milleret crée la fromagerie éponyme. Il s’installe dans les caves de la petite chapelle de Leffond, située à la sortie du village de Charcenne. « Quand mon grand-père s’est installé dans ces caves, il n’y avait ni eau ni électricité », raconte Denis Milleret, actuel dirigeant de l’entreprise. À l’époque, seulement quelques dizaines de litres de lait sont transformés en fromages. Aujourd’hui, si l’entreprise est restée à capitaux 100 % familiaux et est toujours implantée sur Charcenne, elle emploie 185 salariés permanents, une quarantaine d’intérimaires, valorise 82 millions de litres de lait par an, provenant de 153 exploitations laitières situées à 25 kilomètres en moyenne de la fromagerie. Installée dans un site moderne de 16.000 mètres carrés, répondant aux normes européennes les plus drastiques, la fromagerie Milleret a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 75 millions d’euros en 2020 et produit 13.000 tonnes de fromages vendus dans toute la France (via le circuit de la grande distribution) et dont plus de 12 % partent à l’export.

Le secret d’une telle réussite : une recette qui mêle esprit familial, authenticité, attachement au terroir, qualité des produits, valeurs fortes, innovation et intelligence marketing. Côté valeurs, outre la notion de proximité, Millieret défend des bonnes pratiques d’élevage, garantissant notamment le bien-être des animaux et un lait de qualité. Les producteurs qui fournissent la fromagerie signent ainsi une charte en ce sens. Un palier supplémentaire a été franchi en 2019, avec la mise en place d’une nouvelle charte baptisée

« Lait Grand Pâturage », co-construite par la fromagerie et – dans un premier temps – cinq éleveurs engagés.

DES VALEURS ET DES IDÉES

Cette dernière vient garantir le respect de cinq critères d’exigence : la collecte du lait dans un rayon de 12 kilomètres autour de la fromagerie, des vaches qui pâturent au moins 180 jours par an sur une surface minimum imposée, des animaux nourris principalement avec du fourrage local, le respect par les éleveurs de la Charte des Bonnes Pratiques d’Élevage qui assure le bien-être des animaux et la rémunération équitable des éleveurs de la filière. Sur ce dernier point, Milleret rémunère déjà ses éleveurs à un prix du lait supérieur à la moyenne du marché depuis 14 ans. Côté innovation, l’entreprise est animée d’un esprit pionnier toujours en veille des nouveaux marchés et autres tendances de consommation. Ainsi, la fromagerie est l’une des premières à avoir fait le pari du sans lactose, avec l’Ortolan Équilibre, mais celui du bio, en 2008, là où d’autres acteurs clés du marché ont engagé ce virage beaucoup plus récemment. À noter que, dans les années 1950, le Charcennay et sa pâte ferme constituaient déjà une innovation ; mais c’est bien l’Ortolan et le Roucoulons qui viennent nourrir cet ADN visionnaire tout au long des années 1980. Sept fois médaillé d’or, le Roucoulons permet à la fromagerie de se positionner sur le plan international. En effet, celui-ci est vendu depuis 30 ans au Japon. Depuis cinq ans, l’export apporte ainsi un relai de croissance qui ne cesse de croître. Pour fêter, ses 100 ans, Milleret communiquera sur 100 initatives d’innovation responsable. L’entreprise mettra notamment en avant dix engagements principaux sur le volet de la Responsabilité sociale et environnementale (RSE). De la préservation de l’environnement aux engagements pour l’emploi en passant par le dialogue social, Ils sont, pour la plupart, l’aboutissement d’un travail clé mené depuis des années par l’équipe et, pour d’autres, le fruit d’un travail en cours, et qui ne cesse de s’accélérer.

Commentaires