La filière viticole va bénéficier d’un plan de relance

La Région, les quatre interprofessions régionales, l’ensemble des syndicats de métiers de la viticulture et la chambre régionale d’agriculture ont présenté le 29 mai un plan de soutien à la filière durement touchée par la crise sanitaire. Pénalisée par les taxes décrétées par le gouvernement américain sur plusieurs produits européens dont certains vins français – ils supportent depuis octobre dernier 25 % de droits de douane supplémentaires à l’entrée sur le sol américain, sachant que les États-Unis sont le premier marché d’exportation en valeur des vins français –, et la sortie de l’Union européenne du Royaume-Uni, autre marché majeur pour elle, la filière viticole française est durement affectée par la crise sanitaire qui l’a privé de débouchés (restauration et exportations à l’arrêt). Pour maintenir l’activité dans le secteur, et assurer la stabilité du marché, le gouvernement français a mis