La filière aérospatiale, dynamique mais sous tension

Les PME fortement dépendantes de la filière.

L’Insee vient de livrer son étude annuelle sur l’état de la filière en Nouvelle-Aquitaine et Occitanie. Alors qu'Airbus doit annoncer le 13 février ses résultats financiers pour l’année 2019, l’Insee vient de publier son enquête annuelle sur la filière aéronautique et spatiale dans le grand Sud-Ouest, un secteur qui pèse lourd dans l’économie des deux régions, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, puisqu’il représente près de 159000 salariés. À lui seul, le secteur aérospatial concentre 6,1 % de l’emploi salarié marchand et un cinquième des emplois industriels du grand Sud-Ouest. Selon cette étude, la filière a connu en 2018 une belle dynamique. Les effectifs ont en effet crû de 3 % en un an (après +2,7 % en 2017), soit 4 600 emplois supplémentaires. La construction aéronautique et spatiale, qui représente la moitié des emplois industriels de la filière, a gagné en un an 1200 emplois supplémentaires tandis que
Commentaires