La dimension européenne dijonaise

Grand hôtel de la Cloche DIJON
Culture, gastronomie, viticulture, industrie... La métropole dijonnaise pourrait occuper une place plus importante dans l’Europe en trouvant une réelle dimension internationale et profiter ainsi de la dynamique européenne. Dijon, capitale de la Côte d’Or et de la Bourgogne, désormais partagée avec Besançon la Franc-comtoise, mérite mieux que rester une petite ville périphérique de Paris et peut profiter de la dynamique européenne au-delà des fêtes folkloriques et des partenariats de hasard, pour rayonner si elle le souhaite. Mais pour cela, il faut aussi continuer à travailler sur son identité. Je ne reviendrai pas sur les mots d’une animatrice d’une radio française qui avait récemment qualifié Dijon de ville de la mort après y avoir passé une soirée... Comme Montbard, anomalie marketing à une heure de Paris qui ne cherche pas finalement à se développer, en restant dans le confort mais aussi le risque de la vache à lait de
Commentaires