La croissance externe, un levier du rebond économique

La période actuelle est souvent source de difficultés pour les entreprises, mais elle peut aussi offrir des opportunités de reprise d'entreprise ou de rapprochements. Pascal Ferron, vice-président de Walter France, et David Treguer, avocat chez Fidal, font le point sur la question au terme d'une journée d'information et d'échanges sur la transmission d'entreprises, Transfair. Le marché de la reprise est déséquilibré : pour une entreprise à reprendre, ce sont souvent cinq ou dix candidats repreneurs, voire plus, qui se présentent. Côté cédants, vendre son entreprise est une décision difficile à initier, ce qui explique qu'ils ont tendance à atermoyer. Or les professionnels de la transmission ont constaté que la crise du coronavirus est dans certains cas un élément déclencheur pour les cédants qui hésitaient jusque-là à passer la main. Ce sont donc de nouvelles opportunités d'affaires qui s'ouvrent, soit pour reprendre une entreprise, soit pour s'en
Commentaires