La Chambre de métiers de l’artisanat et Pôle Emploi s’engagent en faveur de l’emploi

De gauche à droite : Michel Swieton (Pôle emploi), Emmanuel Poyen (CMAR BFC) et Joël Fourny (CMA France).

Dans le cadre de leurs missions respectives, la Chambre de métiers et de l’rtisanat de région Bourgogne Franche-Comté (CMAR BFC) et Pôle Emploi unissent leur force pour faciliter le recrutement, favoriser le retour à l’emploi et encourager la création et la reprise d’entreprise.

Mercredi 26 mai, le président de la Chambre des métiers et de l’artisanat de région Bourgogne Franche-Comté (CMAR BFC) Emmanuel Poyen et le directeur régional de Pôle emploi Michel Swieton, en présence de Joël Fourny, président de CMA France, ont formalisé leur volonté commune d’unir leur force pour faciliter le recrutement des entreprises artisanales, favoriser le retour à l’emploi salarié et encourager la création et la reprise d’entreprise, lors de la signature d’une convention partenariale qui les lie pour les trois prochaines années. Cette convention permet de promouvoir les métiers de l’artisanat et les opportunités d’emploi auprès des demandeurs d’emploi. En effet, afin d’intégrer plus spécifiquement l’artisanat dans l’accompagnement proposé par les conseillers aux demandeurs d’emploi mais également de permettre une meilleure mobilisation de l’offre de service de Pôle emploi par les entreprises artisanales, différentes actions sont proposées : présentation des offres de services auprès des collaborateurs des deux institutions, partage des ressources communication valorisant les métiers, organisation de manifestations (au sein des agences Pôle emploi, des CFA)… Elle favorisera aussi l’accès à l’apprentissage des jeunes demandeurs d’emploi. Pour ce faire, la lutte contre le chômage des jeunes est une priorité répondant également à l’objectif d’aider les entreprises dans la recherche d’apprentis. Des opérations, au plus près des besoins des territoires, sont imaginées : salons en ligne, promotion des CV des jeunes, développement de la collecte et de la valorisation des offres d’emploi en alternance auprès des artisans et/ou via les CFA de la CMAR…

Dans un troisième temps, cette convention permettra de développer l’emploi par une stratégie régionale, départementale et locale de développement de l’initiative entrepreneuriale. Plusieurs objectifs sont poursuivis ici : permettre à tout demandeur d’emploi ayant un projet de création/reprise d’entreprise d’obtenir l’information sur les services proposés par les partenaires (avec le site entreprendre.artisanat.fr par exemple) et les orienter le plus tôt possible vers un accompagnement adapté (aide à l’émergence des projets, accès aux formations, stages de préparation à l’installation….). Enfin, elle pourra répondre efficacement aux besoins en compétences des entreprises. Les partenaires s’engagent en effet à diffuser largement les offres d’emploi (notamment en alternance). Les CMA départementales pourront les déposer de manière groupée sur pole-emploi.fr au nom de leurs entreprises. Pôle emploi s’engage à mobiliser les outils les plus adaptés pour accélérer les recrutements. Les mesures du plan France relance seront largement promues auprès des bénéficiaires potentiels.

Commentaires