La CCI de Toulouse soumise au régime sec

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Toulouse a fait un rapide bilan de l’année écoulée et pointé la baisse des ressources « sans précédent » qui affecte son institution. Comment faire mieux avec moins ? À cette question, la Chambre de commerce et d’industrie de Toulouse n’a pas vraiment de réponse. Soumise à une réduction « sans précédent » de ces moyens, elle doit réduire la voilure et notamment diminuer l’accompagnement aux entreprises. C’est qu’a expliqué son président Philippe Robardey le 16 janvier lors des traditionnels vœux à la presse après avoir fait un rapide bilan de la conjoncture économique en Haute-Garonne. Globalement, celle-ci est « favorable » a estimé l’élu consulaire, PDG de Sogeclair. Industrie, services, BTP et immobilier, tous ces secteurs ont enregistré une croissance en 2019 à l’exception du commerce « qui marque le pas en raison du mouvement des gilets