La carrière de pierre bleue de Givet dans le giron d’Holcim Belgique

La massive carrière de pierre bleue de Givet est passée dans le giron d’Holcim Belgique en tout début d’année.

La carrière d’extraction de pierre bleue de Givet, gérée depuis 1998 par Lafarge Holcim Granulats, une filiale du groupe Lafarge, est passée au début du mois de janvier sous le contrôle du groupe Holcim Belgique, lui-même membre de Lafarge Holcim depuis 2015.

Spécialisée dans la fabrication et la distribution de ciments destinés à la réalisation de bâtiments résidentiels et non résidentiels, d’ouvrages d’art et de travaux routiers, Holcim Belgique s’introduit pour la première fois en France. 

En pleine évolution dans son pays d’origine, cette entité dont le siège social est situé à Nivelles emploie outre-quiévrain plus de 700 personnes, réparties sur 19 sites (carrières, centrales à béton et cimenteries). 

En Belgique, elle alimente les principaux acteurs de la filière du bâtiment et des travaux publics : à savoir les industriels du béton prêt à l’emploi, les préfabriquants et les négociants en matériaux de construction. 

La nouvelle maison mère du site de la pointe des Ardennes a expliqué les raisons de ce rachat par la proximité avec le pays voisin, la technique mise en place par la plateforme ardennaise et la possibilité de se servir des installations portuaires toutes proches grâce à un accès direct à la Meuse. Ce qui permettra, à l’avenir, de développer plus encore les activités de la carrière vers la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg par la voie fluviale. 

« Un avantage que seul le complexe de Givet peut s’enorgueillir d’avoir », a déclaré dès sa prise de fonction Mathieu Vandenberghe. Avant d’ajouter : « Notre objectif est d’assurer une nouvelle dynamique en décrochant de nouveaux marchés. Pour arriver à cela, on veut s’appuyer sur les deux leviers que sont le chemin de fer et la voie d’eau en suivant l’exemple de la carrière que nous possédons à Leffe, à 30 kilomètres de là, qui livre plus de 350 00 tonnes de produits par an par bateau ». 

UN LIEU QUI FAIT PARTIE DU PATRIMOINE LOCAL 

Sur place, le nouveau directeur de site encadrera une équipe de 18 salariés. Tous ont été repris et sont donc des habitués du lieu. Des investissements encore non dévoilés sont d’ores-et-déjà à l’étude « car Givet a un potentiel qui mérite d’être valorisé ». 

L’histoire de ce site à ciel ouvert remonte au XVIe siècle. D’abord choisis par Vauban pour la construction et la restauration d’ouvrages militaires régionaux, les calcaires extraits de la carrière de Givet ont par la suite été utilisés comme pierres ornementales ou de construction. Avant d’être transformés par la suite, après concassage, criblage et tamisage par des installations géantes, en granulats de toutes les tailles afin d’être orientés vers des entreprises du BTP pour la réalisation d’assises de chaussées, de bétons bitumeux à usage routier et de bétons hydrauliques. 

À ciel ouvert de forme rectangulaire, la carrière de pierre bleue située à l’entrée de Givet, au lieu-dit « Les Trois Fontaines », le long de la départementale 805, s’étend sur une superficie de 75 hectares dont seulement 34 sont exploitables. 

Elle fait partie du patrimoine historique local. En 2019, elle a obtenu une nouvelle autorisation pour continuer ses activités durant 25 ans. Aujourd’hui, la carrière de pierre bleue qui, depuis 1997, a le droit d’apposer sur une partie de ses produits la marque NF, produit 600 000 tonnes de granulats à l’année : 450 000 tonnes sont acheminées par camions, 100 000 tonnes par le train jusqu’à Paris et 60 000 tonnes par bateau. 

Commentaires