La CAPEB Marne donne de la voix

Le président Dominique Hautem a prononcé un discours offensif lors de l’assemblée générale de la CAPEB Marne.

À l’occasion de l’assemblée générale de la CAPEB Marne, le président Hautem a énuméré tous les freins qui pénalisent l’activité des entreprises de la confédération. Denis Conus, le préfet du département, a répondu « conjoncture économique »... Si la forme est toujours restée courtoise, le fond n’en était pas moins offensif. Pour parler clair - et un peu familièrement -, dans son discours de clôture de l’assemblée générale de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) de la Marne, devant deux députés (Charles Amédée de Courson et Valérie Beauvais), un sénateur (Yves Detraigne) et le préfet du département, le président Dominique Hautem a « envoyé du lourd ». Florilège non exhaustif. Il regrette ainsi vivement que la loi ELAN (Evolution du Logement et Aménagement Numérique), aux objectifs louables, ne réponde malheureusement pas aux préoccupations majeures des