Ksaar rend accessible les logiciels sur mesure

Ksaar

Benoît-Marie Flach, président de la start-up Ksaar qui divise par cinq le coût d’un logiciel.

La start-up Ksaar entend accélérer la digitalisation des PME et ETI en leur permettant de créer elles-mêmes les outils dont elles ont besoin grâce au « no-code ». Un devis de 70K€ pour deux mois de développement qui, un an et demi plus tard, se solde par plus de 500 K€ facturés pour un logiciel toujours pas terminé ; c'est ce genre de mésaventure qui a conduit Benoît-Marie Flach, ingénieur informatique, diplômé d'une école de commerce, une dizaine d'années d'expérience dans le conseil en stratégie numérique notamment dans le secteur bancaire, Marouann Cheikh, diplômé de Centrale, développeur, et Alexis de Choulot, ingénieur civil des Mines et diplômé HEC, spécialisé dans le marketing produit, à créer Ksaar. ACCESSIBILITÉ La start-up toulousaine a développé une plateforme qui permet, sans notion de codage, de créer ses propres logiciels. « Au travers de mes différentes expériences, je me suis rendu compte que beaucoup de grosses