Iseco Saint-Phal retrouve l’appétit

Sébastien Revel, directeur général d’Iseco Saint-Phal. (Photo : Laurent Locurcio)

Deux ans après sa reprise à la barre du tribunal, le fabricant de chariots de distribution de repas recrute de nouveau et exporte dans 18 pays. La vie de la PME de Saint-Phal n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. Après plusieurs changements de propriétaires, Iseco, l’entreprise de fabrication de chariots de distribution de repas s’est retrouvée dans une impasse en 2017, avec un dépôt de bilan. Alors que la liquidation judiciaire se profilait, un repreneur providentiel s’est manifesté à la barre du tribunal de commerce de Troyes, le 14 juillet 2017. Une date idéale pour révolutionner l’organisation de l’entreprise, réaménager les locaux, repartir sur de nouvelles bases tout en s’appuyant sur le savoir-faire des salariés, et changer de nom pour devenir Iseco Saint-Phal. « Nous avons relancé l’activité avec 25 personnes alors que l’entreprise comptait 57 salariés, mais nous sommes déjà remontés