Intelligence artificielle et biais discriminatoires

IA
Par Lucie Chapus et Anne-Victoire d'Yvoire, consultantes dataprotection et confiance digitale au sein de la practice Security4Business de Magellan Consulting L'intelligence artificielle (IA) fait partie intégrante de notre quotidien (industrie, emploi, santé, consommation etc.). Par sa capacité à exécuter des actions prédestinées à l’Homme, de manière plus quantitative et qualitative, l’IA soulève de nombreux questionnements. En particulier, l’IA connaît une limite grandissante en termes de discrimination, plus couramment appelée : biais. Le biais discriminatoire est le fait pour l’intelligence artificielle de biaiser le résultat obtenu et de discriminer les personnes sur des caractéristiques propres (origine, genre, sexualité, etc.). L’éthique entre alors en jeu : peut-on faire confiance à une machine dont les décisions retentissent sur la vie des utilisateurs ? Une machine peut-elle décider de l’embauche d’une
Commentaires