« Il reste du chemin à parcourir, mais je suis assez optimiste »

Yaël Braun-Pivet, présidente de la commission des lois à l'Assemblée Nationale. Crédit: YBP.

La présidente de la commission des lois à l’Assemblée nationale est une femme engagée sur la voie de la parité. Pour Yaël Braun-Pivet, « la Journée internationale des droits des femmes doit aussi être un moment d’évaluation, l’occasion de procéder à un état des lieux, de mettre en valeur les personnes et les initiatives qui font avancer la cause ». Interview. Le 8 mars est la journée internationale des droits des femmes, que représente cette journée pour vous ? Yaël Braun-Pivet : Le 8 mars est l’occasion d’un grand coup de projecteur sur la situation des droits des femmes dans le monde. N’oublions pas que si cette situation a plutôt tendance à progresser, il reste beaucoup de chemin à parcourir, en particulier dans certains pays où même les droits fondamentaux des femmes ne sont pas garantis. Ce qui est certain, c’est qu’il est utile de parler des droits des femmes à cette date, mais qu’il est hors de