Saad LebbarIl planche sur l’éveil des petits

Saad Lebbar (Kitimimi)

Saad Lebbar pose à côté du présentoir pour magasins des planches du livre d’éveil en tissu Kitibook.

L’ingénieur centralien a créé et commercialise le « Kitibook », un livre d’éveil en tissu pour enfants, destiné à exercer leur motricité fine.

Après une enfance vécue à Casablanca, le Franco-marocain a quitté sa ville natale en 2009 pour Paris. C’est avec en poche, non pas un bac S, mais deux- un marocain et l’autre français –, que Saad Lebbar a intégré une prépa math sup-math spé, au lycée Janson de Sailly, dans le seizième. Avant de poursuivre ses études à l’École Centrale. « Au cours de mes études en génie industriel, j’ai eu l’occasion d’effectuer un échange académique en Corée du Sud, à l’université d’Hanyang », relate-t-il. Puis il crée une start-up à Dubaï, avec deux associés. « Mais cela n’a pas fonctionné », explique l’entrepreneur tout en enchaînant : « Mon stage de fin d’études chez Mars & Co, une entreprise parisienne de Conseil en stratégie, m’a permis de me frotter aux problématiques de développement industriel pour des grandes entreprises françaises notamment, mais pas seulement ».

En 2015, son diplôme d’ingénieur centralien en poche, il est embauché en tant que consultant par le cabinet international de conseil en stratégie Ykems, à Paris. Un emploi qu’il occupera pendant deux ans, période à la fin de laquelle il décide de le quitter pour créer sa propre entreprise. En mai 2016, c’est au cours d’un voyage touristique à Madrid, en Espagne, qu’il rencontre Meryem Laraqui, pharmacienne de formation. Ils se marient en juillet 2017.

CRÉATION D’ENTREPRISE

« Tout a commencé grâce à un buzz sur Facebook. Une amie orthophoniste y avait posté une vidéo sur les bienfaits du Quietbook sur le développement psychomoteur des enfants – le Quietbook est un concept américain de livre en tissu ou en feutrine. Elle avait pour cela d’ailleurs dû réaliser le livre elle-même, car elle n’en avait pas trouvé sur le marché français », relate-t-il. Y voyant une opportunité de création d’entreprise, c’est en octobre 2017 que Saad Lebbar décide de franchir le pas pour lancer Kitimimi. Son épouse rejoint l’entreprise en février 2018.

« En tant que Franco-marocain, j’ai pu trouver un artisan marocain. Je voulais voir par moi-même si le produit plaisait aux enfants. Et j’ai fait les premiers tests en garderie », explique le dynamique entrepreneur. D’autres tests seront ensuite menés dans une des crèches Babilou ainsi que dans un cabinet parisien géré par le neuropsychologue Gabriel Rafi. Dix « kitibooks », ou livres en tissu de la marque Kitimimi, ont ainsi été scrutés par des orthophonistes, des psychomotriciens, des neuropsychologues, des éducateurs spécialisés et des ergothérapeutes. Avec l’objectif d’en déceler les points forts et les faiblesses afin de les améliorer. « Nous avons fait ensuite trois salons – Vitateck, Start-up for Kids et le Salon Baby – pour nous rapprocher des parents, de futurs clients potentiels. Notre produit, qui permet aux enfants de dix mois à six ans d’exercer leur motricité fine, et son prix, y ont reçu un très bon accueil », se félicite Saad Lebbar.

ARRIVÉE À TROYES

Après avoir vécu plus de dix ans à Paris, le créateur de Kitimimi a été séduit par Troyes et « sa proximité avec toutes les parties prenantes d’un écosystème à taille humaine – Start-up, incubateur, Région Grand-Est, Bpifrance ». Pouvoir disposer de locaux à prix réduit a aussi été déterminant. Le fait que Troyes soit une ville de tradition textile lui avait un moment laissé penser qu’il pourrait y faire fabriquer ses produits. Un tour d’horizon des différentes entreprises locales l’amènera, pour être compétitif, à changer de stratégie, le kitibook étant un produit demandant beaucoup de main d’œuvre. « En novembre 2019, je suis parti en Chine pour visiter les potentiels fournisseurs en matériaux, broderie et confection. Comme j’avais quelques notions dans le domaine de la broderie, j’ai pu discuter avec les Chinois avec un minimum d’expertise », observe-t-il.

Le stock des premiers kitibooks a été épuisé dès le mois de décembre 2019. Les produits de la marque Kitimimi, dont les trousses contenant les lettres de l’alphabet, sont aujourd’hui vendus, en précommandes sur leur site internet – et le seront en magasin, dans l’année – à 69, 89 et 99 euros, suivant qu’ils comprennent 3, 5 ou 7 planches, en plus de la couverture. Celle-ci est personnalisable, avec le nom de l’enfant.

« Les planches sont reliées par des lacets, dont le client choisit la couleur. On conseille de ne donner à l’enfant qu’une seule planche à la fois, celle-ci devant être vue comme un jouet », précise le chef d’entreprise troyen.

CRITÈRES DE SÉCURITÉ

« Les propriétés mécaniques et physiques de ce jouet sont certifiées en laboratoire. L’inflammabilité y est également testée, ainsi que les propriétés chimiques (pas de colle, mais des coutures, pas d’encre, mais des broderies). Pour résumer, plus de dix-huit éléments ne doivent pas être présents. », fait-il valoir. Les créateurs de la marque rassemblent d’ores et déjà une communauté de plus de 13 000 followers sur Instagram, auxquels il faut en ajouter plus de 10 000 sur Facebook. Mais ce qui a boosté les premières ventes, c’est l’émission télévisée La Maison des Maternelles, sur France 5 : « C’est important que quelqu’un d’autre que nous dise du bien de notre produit. C’est ce qui permet de gagner la confiance des futurs clients ».

Pendant que Saad s’occupe de la production, de la logistique, de la gestion du site web et des partenariats en B to B, Meryem développe les réseaux sociaux, les partenariats avec les influenceurs et les cabinets de santé ainsi que les relations client en B to C, avec le service après-vente. Ils forment ainsi une équipe soudée, sans oublier leur fils, Ali, né en janvier 2019, leur « testeur, avant la mise sur le marché ». « À la technopole, on nous voit tous les trois, dans une bonne ambiance familiale ». Ils ont d’ailleurs décidé d’habiter à Troyes et sont actuellement en plein déménagement. Parmi les projets dans les cartons figurent entre autres de nouvelles planches, créées notamment autour des saisons et du cadre spatial. Une application smartphone destinée aux parents est en outre en cours de développement. « Le développement à l’international est aussi programmé pour 2020 ».

Parcours

1991 Naissance à Casablanca (Maroc) le 1er avril.
2015 Diplôme d'ingénieur en génie industriel, École Centrale à Paris.
2015 Consultant pour le cabinet international de conseil en stratégie Ykems, à Paris.
2017 Crée à Troyes l'entreprise Kitimimi, dans le but de lancer le livre d'éveil Kitibook.
2019 Premières ventes de Kitibooks en décembre.
Commentaires