« Il n’y a nulle part en Europe cette politisation de l’économie que connaît la France »

Pierre Gattaz, président de Business Europe. (Droits réservés)

En mai 2018, à peine sorti du Medef qu’il a dirigé pendant cinq ans, Pierre Gattaz était élu à l’unanimité président de Business Europe, succédant à Emma Marcegaglia, la tête du groupe ENI. Point d’étape et ambitions. Business Europe, un Medef européen ? Nous représentons les 28 patronats européens, plus sept patronats « amis » (comme la Suisse). À 35, nous voulons promouvoir l’excellence économique, fondamentale, mais en partageant tous la valeur de la protection sociale et du bien-être des salariés. Business Europe, ce sont des gens responsables, très proeuropéens. Votre touche personnelle depuis votre élection ? Côté terrain, j’ai fait le tour de l’Europe en six mois, via une dizaine de capitales, juste avant le 26 mai. Et avec mes pairs locaux, nous avons organisé des rencontres, et une communication autour de ces rencontres, pour donner la position du patronat. Le message était clair : si on veut, à