Hermès a trouvé un nom pour sa deuxième maroquinerie

Le futur site d’implantation d’Hermès sur la zone « Ardennes Emeraude » de Tournes-Cliron.

On en sait plus, aujourd’hui, sur le nouveau site de production ardennais d’Hermès qui sera implanté en 2022 sur la zone industrielle de Tournes-Cliron. Découverte d’un projet à 300 emplois. Après avoir baptisé « Maroquinerie des Ardennes », sa première manufacture implantée en 2004 à Bogny-sur-Meuse, Hermès a trouvé le nom de celle qui sera accueillie en 2022 sur le parc d’activités de Tournes-Cliron, toujours géré par la Chambre de commerce et d’industrie. Elle s’appellera « Maroquinerie de la Sormonne », faisant ainsi référence à un cours d’eau coulant à proximité de son futur lieu d’existence. L’information n’a pas été divulguée par le groupe de luxe du Faubourg Saint-Honoré, réputé pour son extrême discrétion, mais figure dans l’avis d’enquête publique concernant la demande d’autorisation environnementale en vue d’exploiter une installation de travail du cuir
Commentaires