Groupama Predict anticipe les dégats liés aux aléas climatiques

Thomas Schramme, directeur Métiers, Entreprises, Collectivités chez Groupama et Alix Roumagnac, président de Predict Services, dans la salle de la Vigie.

Groupama ainsi que la société Predict sont partenaires depuis 2007 auprès des collectivités et des assurés, dans la prévention des risques climatiques.

La société Predict, spécialisée dans la prévention et gestion du risque climatique développe un partenariat avec Groupama depuis 2007. Implantée à Montpelier, elle a virtuellement ouvert ses portes, afin de présenter sa « vigie », la salle des opérations où, en temps réel, elle prend connaissance des événements climatiques. 

« Predict est un expert dans la prévention des risques naturels, en aidant les communes, les entreprises et les particuliers à prendre les bonnes décisions face à la crise : avant, pendant et après », précise Alix Roumagnac, président de Predict Services. 

La société s’appuie pour son expertise sur les données fournies par Météo France, Airbus et BRL. « Nous développons des outils pour la gestion des crises climatiques et plus récemment sanitaire avec la Pandémie », poursuit celui dont l’idée de créer la société remonte à 2003. 

Groupama est la première compagnie d’assurance à s’associer à Predict, « ce qui fait sens » pour Thomas Schramme, directeur Métiers, Entreprises, Collectivités chez Groupama, « la prévention du risque étant une des priorités de Groupama depuis une dizaine d’années. Anticiper permet de mieux gérer les aléas et donc le nombre de sinistres et leur intensité. » 

CONTRIBUTION AU PLAN DE SAUVEGARDE COMMUNAL 

Concrètement, lorsqu’un événement climatique est annoncé, Groupama envoie des SMS à ses assurés pour les prévenir en amont des bons comportements à adopter (ne pas sortir, mettre à l’abri les éléments extérieurs, surélever les meubles et machines en cas de risque inondation etc.) « Nous intervenons déjà en amont en mettant en place des actions de vigilance », précise ainsi Thomas Schramme. La deuxième phase est le plan d’action, avec en temps réel, le suivi du déroulement des évènements. « Nous suivons ce qui se passe par satellite, grâce à Météo France puis tout ce qui est données de précipitations, pour mettre en sécurité les personnes et les biens. » 

Les collectivités sont, depuis 2005, dans l’obligation d’établir un Plan communal de sauvegarde (PCS), ayant pour objectif de planifier les actions des acteurs communaux lors d’évènements majeurs naturels, technologiques ou sanitaires et de protéger la population. La compagnie d’assurance facilite avec les communes assurées chez eux, la mise en place de ce PCS. Le document d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM) peut alors être élaboré en collaboration avec Groupama et Predict, spécifiant les numéros à joindre en cas d’alerte, les consignes de sécurité à respecter selon le type d’événement ainsi que la marche à suivre en cas de demande d’indemnisation. « Lors de la tempête Alex qui s’est déroulée en novembre 2020, 6 500 communes ont été alertées et 578 000 SMS envoyés », précise Thomas Schramme. 

Sur les 4 départements de l’ex-région administrative de Champagne-Ardenne (Ardennes (08), la Marne (51), l’Aube (10), la Haute-Marne (52)) 1001 communes sont assurées par Groupama en 2020. Ces collectivités ont fait l’objet de plus de 12 860 avertissements (SMS et mails) préventifs afin de les aider à adapter leurs dispositifs de gestion de crise face aux événements climatiques générateurs de risques. 

Au cours de l’année 2020, ces territoires ont été impactés par des phénomènes de tempête (notamment la tempête Jorge en février), des orages localisés (principalement en juin et juillet), par la vague de canicule en août ou encore des chutes de neige cette fin décembre. Plus largement, à l’échelle des deux caisses régionales concernées par ces départements (Groupama Nord Est et Groupama Grand Est), ce sont plus de 435 000 avertissements qui ont été envoyés par SMS aux segments particuliers, professionnels et Agriculteurs pour ces mêmes phénomènes à risques qui ont touché ces territoires en 2020. De nouveaux outils ont également été développés lors de la tempête Alex, comme le survol par satellite des zones et une première évaluation des dégâts grâce à un casque de réalité virtuelle. « Les routes étant coupées, nous ne pouvions pas aller sur place », livre Alix Roumagnac, précisant : « L’expert a tout de même pu, en collaboration avec les sinistrés et grâce à la réalité virtuelle, prendre connaissance des premiers dégâts dans la vallée de la Vésubie (06). Nous allons désormais développer ce service sur l’ensemble du marché et des actionnaires du groupe. » 

Ces nouveaux services entre Groupama et ses assurés s’avèrent « pertinents » pour la compagnie qui révèle que 70% des assurés interrogés reconnaissent prendre des mesures après avoir reçu un message d’alerte. 

CHRONOLOGIE

• 2007 : Groupama est le 1er assureur à s’associer à Predict Services

• 2011 : généralisation du service à toutes les caisses régionales pour les collectivités, pour les inondations 

• 2013 : service étendu aux autres catastrophes naturelles (tempêtes, fortes chutes de neige, submersions marines) 

• 2020 : Partenariat étendu aux professionnels, entreprises, particuliers et agriculteurs 

• Le 1er janvier 2021, l’ensemble des caisses régionales et des marchés bénéficieront du service Groupama Predict, ainsi que Gan.

À août 2020, Groupama Nord-Est a envoyé 2,4 millions de messages de prévention.

C’est grâce à des modelisations de réalité virtuelle que les experts Groupama peuvent, dans un premier temps, prendre conscience des dégâts dans une région sinistrée.

Commentaires