Groupama Nord-Est constate la hausse des sinistres climatiques

Patricia Lavocat Gonzales (directeur général) et Laurent Poupart (président) souhaitent que Groupama Nord-Est atteigne les 300 000 sociétaires. (Photo: Philippe Demoor)

L’entreprise poursuit sa stratégie digitale tout en rappelant son ancrage territorial. Avec un chiffre d’affaires de 421 M€ (+1%) en 2018, un résultat social de 25,3 M€ et un ratio combiné de 96,8 %, les grands indicateurs de l’activité de Groupama Nord-Est sont positifs. Pourtant, l’assureur mutualiste pointe la hausse des sinistres (+36 M€) qui mécaniquement fait diminuer son ratio de sinistralité à 70,9 % par rapport aux cotisations de ses 284 000 sociétaires. « Notre croissance est marquée dans l’assurance de la personne, mais la sinistralité climatique (sécheresse, incendies, inondations...) a provoqué des dommages aux bâtiments et aux récoltes. Nous constatons une hausse des sinistres graves supérieurs à 500 000 € avec 15 cas, dont également des accidents de la route. L’un d’eux représente d’ailleurs une provision de 15 M€ », précise Patricia Lavocat Gonzales, directeur général de Groupama