Grand Reims : et si on parlait œnotourisme ?

De gauche à droite : Pierre-Emmanuel Taittinger, président de la Mission Unesco ; Hannelore Rima, directrice du Pôle aval au Comité Champagne ; Philippe Verger, directeur de l’Office de tourisme du Grand Reims.

« L’œnotourisme en Champagne : quelles retombées ? Quelles perspectives ? » À la demande de l’Office de tourisme du Grand Reims, le cabinet PV2D a mené l’enquête et présenté les résultats lors de la Foire de Châlons. 3,5 millions de touristes ont été recensés à Reims en 2018, dont 1,7 million d’œnotouristes, cette nouvelle espèce mise en lumière depuis l’inscription des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco, en 2015.Pour le premier semestre 2019 - les chiffres ne sont pas encore précisés - on parle d’une hausse de 14 % de fréquentation. Il est vrai que la ville a bénéficié d’événements à fort rayonnement international, comme la Coupe du Monde féminine de football ou encore le Tour de France cycliste. Pour autant, Catherine Vautrin, présidente du Grand Reims, estime que le territoire dispose d’une marque au potentiel exceptionnel : le champagne. Pour la