Grand Dijon Habitat expérimente l’IA

Tous les participants à l’étude dont les représentants des cinq bailleurs de logements sociaux. (Photo: Journal du palais)

Grand Dijon Habitat a présenté, vendredi 26 mars, sa participation à un projet national inter-organismes de smart logement. Objectif : casser les codes de la réhabilitation. Il est midi... Les volets de madame Martin ne se sont toujours pas levés. Or, cette femme seule a pour habitude de se réveiller entre 8h30 et 9 heures chaque matin. Les capteurs installés dans le logement de la locataire détectent les premiers signes d’une potentielle alerte. Voici un exemple de l’utilité des données qui pourront être exploitées par une intelligence artificielle (IA) greffée sur un bâtiment. En analysant le comportement du bâtiment et de ses locataires, l’IA sera également capable de conseiller sur les habitudes de consommations énergétiques (chauffage, ventilation, eau chaude sanitaire, ascenseurs, éclairage, pompes, etc...) et d’optimiser les coûts. Nous n’en sommes qu’aux prémisses. Mais déjà, l’étendue des services et des