Ginko lance son propre service de covoiturage

Connectée au réseau Ginko, Ginko Voit’permet l’organisation de covoiturage de proximité. Un nouveau service de mobilité qui vient enrichir les services de Grand Besançon Métropole. Depuis le 29 août, Keolis Besançon Mobilités a mis en place un nouveau service, le covoiturage. « Sur le modèle de Blablacar, Ginko Voit’ permet de mettre en relation covoitureurs et covoiturés », explique Carol Ambrosini, directeur marketing, clients et mobilités chez Keolis Besançon. « Nous trouvions intéressant de développer le covoiturage de proximité sur le périmètre de l’agglomération », confie Michel Loyat, vice-président de Grand Besançon Métropole. Ce projet s’inscrit dans une politique plus large de développement des mobilités. « C’est le Grand Besançon qui est en charge de la compétence transports, et en termes de mobilité, nous sommes conscients qu’il faut proposer des alternatives à la voiture individuelle. Toutefois,