Gimm, la tête dans les étoiles

De gauche à droite, Philippe Braun, Gérard Baylé, Gérard Calvet (debout) et Jérémy Morin, nouveaux actionnaires de Gimm traiteur.

Après avoir connu un trou d’air pendant deux ans, le traiteur toulousain Gimm repart à la conquête du marché avec à son bord trois nouveaux actionnaires aux côtés de Gérard Calvet, son fondateur. Le traiteur Gimm, qui a fêté l’an dernier ses 20 ans d’existence, espère en avoir fini avec les difficultés. L’entreprise fondée par Gérard Calvet, devenue rapidement un des leaders du marché BtoB à Toulouse, sort en effet d’une zone de fortes turbulences. Deux ans au cours desquels l’enseigne installée à Saint-Jean a connu une « décroissance du chiffre d’affaires » due à « des contrats signés à perte » et surtout à « la perte du contrat avec le Stade Toulousain », explique Gérard Calvet, qui s’est traduite par une réduction des effectifs de 45 à 30 personnes aujourd’hui. Des temps que le chef d’entreprise veut croire révolus grâce à l’arrivée de nouveaux investisseurs. Gimm traiteur a