Gérard Vivès, une vie du bon côté

Gérard Vivès, au Chateau de la Vernée à Garchizy . Ici, c’est l’enfant du pays. Pourtant ce n’est qu’en 2014 que le comédien acquiert la propriété dans la périphérie de Nevers, ancien Institut Medico éducatif.

Installé dans la Nièvre depuis cinq ans, au château de la Vernée, le comédien révélé par la sitcom Les Filles d’à côté est aussi un chef d’entreprise qui rêve d’ouvrir sa propriété au public. Gérard Vivès, c’est sur son John Deere qu’on le trouve. Torse nu, bronzé - à 58 ans, il file de sacrés complexes - et les mains dans la terre : « Ici, c’est le vrai Gérard Vivès, je ne dépends que de moi et je veux me consacrer uniquement au domaine. Je ne joue plus ». On s’installe à l’ombre sur un salon de jardin en métal : « Ces sièges, cette table, je les ai fabriqués moi-même, comme les lits et étagères du château mais surtout les fenêtres et les portes. L’hiver dernier, j’avais deux degrés. C’est la première fois que je faisais mon sport avec des gants ». Une conversation plus tard avec les agents de collecte arrivés au cri de « Salut Gégé, comment tu vas ? », et voilà brossé le
Commentaires