Gaia-X, le méta-cloud européen

Il n'y a pas qu'en matière d'application mobile que la souveraineté numérique est importante. Sur le terrain du cloud aussi. La France et l'Allemagne veulent combiner leurs forces pour venir concurrencer l’hégémonie des solutions américaines et chinoises et les géants américains du secteur que sont Amazon, Microsoft ou Google et le géant chinois Alibaba. La réponse aux Gafam se nomme Gaia-X, du nom de la déesse grecque de la terre, et est officiellement née début juin et sera lancée début 2021. Le but n'est pas exactement de créer une entreprise superpuissante capable d'offrir les mêmes services que les géants américains et chinois, mais plutôt une « infrastructure européenne des données ». Concrètement, le projet prendra la forme d'une entité de gouvernance qui édictera de grands principes de sécurité, d'interopérabilité et de portabilité des données. Ensuite, plusieurs entreprises pourront proposer leur offre de service compatible avec
Commentaires