Fusion en vue pour Aube Immobilier et Troyes Habitat

Gérard Ancelin, à gauche, président de Aube Immobilier et Bertrand Chevalier, son homologue de Troyes Habitat. (Photo: Laurent Locurcio)

Le processus est lancé pour aboutir, fin 2020, à la naissance d’un grand bailleur social aubois de plus de 21 000 logements et 80 millions d’euros de chiffre d’affaires. Le 24 avril, les conseils d’administration d’Aube Immobilier et de Troyes Habitat acteront le protocole d’accord qui mènera à la fusion des deux bailleurs sociaux aubois. « Nous respectons la loi Elan qui prévoit à l’échelle nationale le regroupement des bailleurs sociaux comptant moins de 12 000 logements », explique Gérard Ancelin, président d’Aube Immobilier. Celui-ci n’était pas très loin de ce seuil, son parc actuel s’élevant à 11 500 logements alors que Troyes Habitat totalise environ 9 600 logements. « Il nous a paru plus intéressant d’unir nos forces pour fusionner dans une nouvelle entité qui va peser plus de 21 000 logements avec un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros », précise Bertrand Chevalier,