Finances publiques : l’effet gilets jaunes ?

Cette carte présente le projet, pour la Côte-d’Or, d’implantations de services locaux des finances publiques à l’horizon 2022.

Jusqu’au mois d’octobre se tient une grande concertation sur l’augmentation des services locaux des finances publiques implantés dans le département. En Côte-d’Or, ces services, présents aujourd’hui dans 28 communes, pourraient l’être bientôt dans 31. Début juin, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, a lancé, avec les élus locaux, une grande concertation nationale sur l’augmentation des implantations de services locaux des finances publiques dans les départements. Cette concertation doit se tenir jusqu’en octobre et elle s’inscrit, à la suite du Grand débat, dans l’esprit des annonces du Président de la République et en lien avec la mise en place des futures maisons France service. Pour les pouvoirs publics, c’est aussi le moyen de démontrer la volonté d’assurer une meilleure accessibilité des services publics à la population et une meilleure relation de