Feu vert pour une prison à 200 emplois à Donchery

Prison Donchery

C’est à cet endroit que la future prison sera édifiée pour une ouverture en 2022.

Après l’implantation d’ores et déjà officielle d’Hermès sur le parc d’activités Ardennes Emeraude à Tournes (290 embauches), il s’agit du second projet le plus porteur d’emplois dans les Ardennes depuis l’arrivée d’Unilin à Bazeilles. La création à Donchery d'un centre de détention innovant et expérimental de 180 places, mettant le travail au cœur de l’incarcération constitue la première bonne nouvelle de l’année 2020 pour les Ardennes puisque ce projet débouchera sur la création de 200 emplois directs (surveillants de prison, employés administratifs...) et de beaucoup d’indirects. Le site ardennais situé à proximité de la zone industrielle « Azur » a, en effet, été officiellement retenu par le ministère de la Justice pour accueillir ce type de prison d’un nouveau genre. La commune de Donchery soutenue par Ardenne Métropole qui portait ce projet, restait bien placée ces dernières