Face à la crise, Tutti Pizza mise sur le digital

Robert Bori, fondateur de l’enseigne, entouré de ses fils Sébastien et Julien.

L’enseigne est un cas à part dans le secteur. Sa structuration lui a permis d’affronter le confinement dans de moins mauvaises conditions. Deux semaines après le début du confinement, l’enseigne de vente de pizzas à livrer ou à emporter, Tutti Pizza, qui a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 18,5 M€, tire un premier bilan de l’impact de la crise sanitaire sur son activité. La marque d’origine toulousaine, qui compte 75 établissements auxquels s’ajoutent une dizaine de distributeurs, répartis en Occitanie, Nouvelle-Aquitaine et Pays de la Loire, soit près de 300 salariés au total, a enregistré une baisse limitée de son chiffre d’affaires, de l’ordre de 35 % durant le confinement. Au cours de la première semaine, 23 points de vente sont restés ouverts, toutefois dans des conditions de fonctionnement dégradées (réduction des plages horaires d’ouverture). Les réouvertures se sont cependant