Fabrice Gillotte prépare Pâques et l’avenir

Deux mois après l’incendie qui a détruit le site de production de Norges-la-Ville, Fabrice Gillotte et ses équipes se sont totalement réorganisés pour honorer Pâques. Un challenge qui a été possible grâce à une grande solidarité, comme en témoigne aujourd’hui le chocolatier. «On va revenir encore plus beau et plus fort. » Il est 13h45, mardi 19 janvier lorsqu’un incendie se déclare dans la fabrique de Fabrice Gillotte. Trois heures plus tard, le site de production du chocolatier à Norges-la-Ville est totalement détruit. « Dès le lendemain, nous travaillions sur la réorganisation et nous avons eu la chance de pouvoir reprendre la production quatre jours plus tard à Paris, chez Patrick Roger qui a accueilli nos équipes pendant 15 jours », explique Fabrice Gillotte. Au total, dix collaborateurs sont partis dans des conditions d’hébergement et de restauration compliquées et dix intérimaires ont été recrutés sur place pour pouvoir
Commentaires