EPSI, le radariste français en plein dans la cible

Frédéric Chaumeil, directeur d’EPSI.

Basée à Beauzelle, la jeune pousse implantée sur le secteur de la surveillance des sites sensibles élargit son marché. Dans le secteur de la  surveillance de sites sensibles par radar à onde continue, un marché trusté par les Américains, les Israéliens et les Chinois, la France ne compte qu’un seul opérateur, dont les bureaux d’étude se trouvent en Occitanie. Fondée en 2019 par une poignée de collaborateurs de Rockwell Collins France (passé il y a deux ans dans le giron d’UTC), la société EPSI développe, fabrique et commercialise en effet des systèmes de détection d’intrusion basée sur cette technologie. Le fruit d’une dizaine d’années d’expérience acquise chez le sous-traitant aéronautique blagnacais. « Nous travaillions depuis 2009 sur cette technologie de radar à onde continue, détaille Frédéric Chaumeil, directeur général d’EPSI. En 2015, nous avons industrialisé un premier produit pour le