En 2019, l’industrie auboise se refait une santé

Dans le nouveau technicentre de la SNCF de Romilly-sur-Seine, des drnes sont utilisés pour réaliser des inventaires.

Durant cette année, l’industrie s’est retrouvée au premier plan des réussites économiques du département. S'il y a un secteur qui s’est retrouvé au premier plan de l’actualité économique auboise en 2019, c’est bien celui de l’industrie. Mais cette fois, il ne s’agit plus de fermetures d’usines, de plans sociaux et de suppressions d’emplois. L’industrie auboise, longtemps fleuron de l’économie auboise a retrouvé des couleurs. Plans d’embauche, ouverture de nouveaux sites industriels, annonces de projets se sont succédé tout au long des 12 mois de l’année. Un bel exemple de ce regain d’optimisme c’est la pose de la première pierre de la future usine ultra-moderne d’Adova, à Bar-sur-Aube. Le leader français du matelas avec les marques Dunlopillo et Simmons n’entend pas s’endormir sur ses deux oreilles et investit 20 millions d’euros dans ce nouvel outil