Égalité femmes-hommes: l’ESS sur la bonne voie

ESS

L’ESS représente en Occitanie quelque 17 800 strcutures (associations, fondations, coopératives, mutuelles, etc.) et près de 214000 salariés.

Comment l’égalité femmes-hommes est-elle prise en compte dans les structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) qui promeuvent l’utilité sociale et un fonctionnement démocratique ? La chambre régionale de l’ESS (Cress) a mené l’enquête. Elle montre qu’il reste des marges de progrès. Peut mieux faire, c'est en substance la conclusion que l'on pourrait tirer de l’étude menée par l’observatoire de la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire (Cress) d’Occitanie sur le respect de l’égalité femmes- hommes dans les structures de l’ESS, un secteur qui regroupe en Occitanie quelque 17 800 structures (associations, fondations, coopératives, mutuelles, etc.) et près de 214 000 salariés. L’étude, présentée à Balma le 3 décembre à l’occasion d’une table ronde à laquelle participait notamment Catherine Hugonet directrice régionale aux droits des femmes et à