Ecobulles veut s’exporter

Ludovic Baudart dispose d’un atelier pour présenter ses produits aux plombiers. (Photo : Philippe Demoor)

Implantée dans de nouveaux locaux à La Neuvillette, l’entreprise rémoise veut accélérer le développement de sa solution anti-calcaire en France et à l’export. En croissance régulière, Ecobulles (6 salariés, 1,7 M€ de chiffre d’affaires) a vendu 1200 appareils de traitement du calcaire l’an dernier et en compte 6 000 installés, principalement chez des particuliers que la société rémoise cible par l’intermédiaire de plombiers installateurs. Dans ses nouveaux locaux de La Neuvillette, l’entreprise entend à présent accélérer son développement. « J’ai racheté Ecobulles avec Bernard Perfetti en 2011. Auparavant, nous étions à Cormontreuil à côté de l’habitation de Bernard Gallois, l’inventeur de cette solution qui utilise du CO2. Nous avons investi 550 000 € pour être propriétaires et disposer de meilleures conditions de travail. Nous sommes aussi en capacité de recevoir des plombiers pour leur