Des vendanges sur fond de conjoncture tendue

L’interprofession a validé un rendement à 10 200 kg/ha pour la vendange 2019, soit 600 kg/ha de moins que l’année précédente. (Photo : Benjamin Busson)

Les vignerons et maisons de Champagne ont fixé un rendement commercialisable de 10 200 kg/ha pour la récolte 2019. Chaque année à la mi-juillet, les vignerons et maisons de Champagne réunis en Bureau exécutif fixent le rendement commercialisable de la vendange à venir. Pour la récolte 2019, c’est sur un rendement de 10 200 kg/ha que l’interprofession s’est accordée. Un volume nettement inférieur à celui de l’année 2018 (10 800 kg/ha), malgré un potentiel moyen situé entre 11 000 et 14000 kg/ha, mais qui répond surtout à la volonté de la filière Champagne de maintenir un équilibre entre un approvisionnement « conforme aux besoins des opérateurs » et un niveau de stock suffisant. Garant des équilibres champenois, le Bureau exécutif du Comité Champagne a donc fait le choix de la prudence et du pragmatisme en limitant volontairement les rendements face à une baisse régulière des ventes, afin d’éviter l’accumulation de