Des avancées pour la médecine et les patients

Développeurs, ingénieurs, graphistes, roboticiens, professionnels de la santé... mobilisés au bénéfice de l'innovation médicale. (Photo : Eric Chatelain)

La troisième édition du Hacking Health à Besançon aura tenu ses promesses. En 48 heures, des solutions aux 22 défis lancés et même des pré-prototypes ont été imaginés, qui continueront d’être « couvés », avant pourquoi pas de les retrouver l’an prochain sur le showroom. «Ce qui se passe ici est magique ! », s'est enthousiasmé Luc Sirois, co-fondateur du mouvement Hacking Health, venu tout droit du Canada pour participer et faire vivre à la sauce québécoise ce marathon : « Vous avez amélioré la formule, connecté les gens, créer des technologies... On parle de Besançon dans le monde entier : comment vont-ils réussir à inventer de nouvelles façons d’améliorer la santé de demain ? ». Et bien les quelque 350 participants, bénévoles, l’ont encore fait cette année. Le marathon a débuté il y a déjà 24 heures, samedi 19 octobre, pour l’un des groupes qui planche sur le défi de Charlée Nardin, médecin dermatologue
Commentaires