Vers une disparition des pièces de un et deux centimes d’euro

Selon plusieurs médias allemands, la nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, souhaite retirer de la circulation les pièces de un et deux centimes d’euros dès 2020.

Le programme de travail de la Commission européenne souhaite uniformiser les règles de l’arrondi et les prix des produits devront être arrondis à la baisse ou à la hausse.

Un choix avant tout économique qui s’explique par le fait que la valeur faciale de ces pièces est inférieure à leur coût de fabrication et qu’elles restent le plus souvent au fond des poches ou à la maison. Ainsi une pièce de un centime revient à 1,65 centime d’euro et une pièce de deux centimes revient à 1,94 centime l’unité.

Les allemands auraient