Politique de la concurrence

À la suite du blocage de la fusion entre Siemens et Alstom, la France veut pousser l’Union européenne à réformer les règles de la politique de la concurrence en Europe.

Le gouvernement français a commandé à l’Inspection Générale des Finances (IGF) un rapport sur les réformes à envisager dans ce domaine, qui constitue l’une des compétences exclusives de la Commission européenne. Paris estime urgent d'adapter cette politique à deux réalités nouvelles, qui se confondent avec un enjeu géostratégique : aux États-Unis, une politique de la concurrence devenue moins vigoureuse qui laisse prospérer les géants du numérique ; et en Chine, des entreprises massivement subventionnées qui faussent le marché.

Le rapport de l’IGF explore deux