Nouvel accord relatif à la prise en charge des mineurs non accompagnés

Le gouvernement et l’assemblée des départements de France ont souhaité que le concours apporté par l’État à l’évaluation, par les départements, de la minorité des personnes qui se présentent comme mineur non accompagné (MNA), soit renforcé. Dans ce cadre, le concours apporté par l’État à cette évaluation, jusqu’ici consistant principalement à la vérification documentaire par les services de la Police aux frontières (PAF), va s’élargir d’une mission nouvelle d’accueil des MNA en préfecture à la demande du conseil départemental afin de permettre leur enrôlement dans un nouveau fichier. Ce concours a pour objectif d’aider à l’identification du mineur, de lutter contre les présentations successives dans plusieurs départements d’une personne évaluée majeure, afin de mieux protéger les mineurs et de lutter contre l’immigration