Net recul du marché de l’immobilier neuf en 2020

L’Observatoire de l’immobilier toulousain présentait récemment le bilan de l’année écoulée. 

« 2020 aura été une année particulièrement compliquée pour les promoteurs immobiliers du fait de la chute du nombre de logements mis en vente et du nombre de transactions », commente Jean-Philippe Jarno, président de l’Observer, observatoire de l’immobilier toulousain, qui présentait le 12 février le bilan du marché du logement neuf à Toulouse pour l’année 2020. 

Dans l’aire urbaine, les mises en vente ont en effet chuté de 38 %, avec 4 313 logements mis à l’offre (le plus bas niveau enregistré depuis 2009), contre près de 7 000 en 2019. Sur la ville de Toulouse, le recul est encore plus prononcé, affichant -40 % en un an, soit 2 151 mises en